Bilan de Nicolas Sarkozy en ce qui concerne les banlieues et l’immigration

Bilan de Nicolas Sarkozy en ce qui concerne les banlieues et l'immigrationNicolas Sarkozy a été élu en grande partie en 2007 à la suite de ses promesses sur l’immigration et la banlieue (on se souvient du célèbre et volontaire « kärcher » à Argenteuil).

5 ans plus tard, en 2012, le bilan de Nicolas Sarkozy en ce qui concerne les banlieues et l’immigration est plus que mince. Le plan banlieues a été encore plus maigre que les restes du grenelle de l’environnement et l’immigration n’a pas changé de qualité ou de quantité malgré les promesses de Nicolas Sarkozy.

Est-ce causé par le fait que Nicolas Sarkozy s’est aperçu que l’immigration était nécessaire à l’économie de la France ? Il ne semble pas puisque ses déclarations sont toujours aussi va-t-en guerre ? les banlieues ont elles été délaissées parce que Nicolas Sarkozy s’est rendu compte que leurs problèmes ne déborderaient jamais vraiment sur son électorat et qu’il fallait maintenir ce fer au feu pour faire peur ? Nul ne le sait réellement non plus.

Voici donc le rappel des promesses de Nicolas Sakrozy sur les banlieues et l’immigration :

Paroles de Nicolas Sarkozy à propos des banlieues en 2007:

  •     Il faut d’abord rétablir la loi républicaine
  •     Je consacrerai beaucoup d’argent aux banlieues, dans l’éducation, la formation, la rénovation urbaine, les services publics, les transports, l’activité économique
  •     Je ne laisserai aucun jeune dans l’oisiveté. Chacun devra avoir un emploi ou suivre une formation qualifiante

Paroles de Nicolas Sarkozy à propos de l’immigration en 2007:

  •     J’instaurerai des plafonds annuels d’immigration
  •     Je demanderai à ceux qui veulent venir s’installer en France de faire l’effort d’apprendre le français avant
  •     Je propose la création d’un ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale
Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *