Vidéo où Sarkozy propose un poste à un militant UMP pour éviter des questions sur Bygmalion

Il y a quand même des militants UMP qui continuent de se demander où est passé l’argent de l’ UMP, LEUR argent.

Non seulement le magot de l’UMP a disparu, mais l’argent du sarkothon aussi a disparu.

Non seulement Nicolas Sarkozy a fait payer SES dettes par le parti de droite.

Bygmalion a sans doute servi de blanchisserie pour surfacturer des prestations et reverser ensuite quelques commissions.

Quelques militants UMP VEULENT savoir où est passé l’argent.

Ainsi CE militant qui s’apprête à poser une question à Nicolas Sarkozy lors d’un meeting.

Mais le Sarkozy le fait appeler dans sa loge et lui propose un poste !!

Le militant avait gardé un micro de France2 sur lui.

Ecoutez bien la conversation et la façon de faire de Nicolas Sarkozy pour enterrer l’affaire Bygmalion.

Continuer la lecture de Vidéo où Sarkozy propose un poste à un militant UMP pour éviter des questions sur Bygmalion

Bilan économique de Nicolas Sarkozy

Politique industrielle de Nicolas Sarkozy, la France frappée par la crise : plus de 500.000 emplois industriels détruits

Compétitivité sous Nicolas Sarkozy : +41 milliards d’euros de déficit commercial

Finances publiques et Nicolas Sarkozy : +600 milliards d’euros de dette publique

Politique fiscale, l’anti-réforme de Nicolas Sarkozy : 75 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux entreprises et ménages aisés

Secteur financier et Nicolas Sarkozy : 0 euro de taxe sur les transactions financières

Promesses de plein emploi et chômage de masse avec Nicolas Sarkozy : +1 million de chômeurs

Pouvoir d’achat eNicolas Sarkozy : 80.000 emplois détruits à cause des heures supplémentaires défiscalisées

Lutte contre la pauvreté avec Nicolas Sarkozy : + 330.000 pauvres

Santé, déficits récurrents et dégradation de l’accès aux soins sous Nicolas Sarkozy: + 37 milliards d’euros de déficit cumulé pour l’assurance-maladie

Dépendance, personnes âgées et Nicolas Sarkozy : Le financement de la dépendance est évalué à 9 milliards d’euros, dont 6 sont assumés aujourd’hui par les seuls conseils généraux

Politique de la famille de Nicolas Sarkozy : 12.000 places de crèche créées par an contre 200.000 promises sur le quinquennat

Nicolas Sarkozy et l’école:  -80.000 postes dans l’Education nationale

Enseignement supérieur et recherche avec Nicolas Sarkozy : 2 % du PIB seulement consacré au financement de la recherche

Economie faite par la réforme de l’Etat de Nicolas Sarkozy : 0,5 % de PIB d’économies réalisées avec la RGPP

Fonction publique et Nicolas Sarkozy : +1 % de fonctionnaires supplémentaires en trois ans

Logement et Nicolas Sarkozy : plus de 3,6 millions de mal logés

Politique de la ville,  rénovation urbaine sous Nicolas Sarkozy : -30 % de moyens financiers pour la politique de la ville

Nicolas Sarkozy et Hadopi : 20.600 lettres recommandées envoyées par Hadopi pour plus de 20 millions d’infractions constatées par an

Sport et Nicolas Sarkozy : 0,12 % du PIB du budget de l’Etat consacré au ministère des sports (contre 3 % promis)

Du Grenelle de l’environnement à  « L’environnement, ça commence à bien faire ! » : 2,5 milliards d’euros de nouvelles niches fiscales alors que le bilan devait être équilibré

Fourniture d’énergie et Nicolas Sarkozy : 10 % de la population en situation de précarité énergétique

Agriculture et Nicolas Sarkozy : 2,3 % de baisse du revenu des agriculteurs en 2011

Transports et Nicolas Sarkozy : 6,5 milliards d’euros nécessaires pour la maintenance du réseau ferré

Budget de la justice et Nicolas Sarkozy : 57,7 euros consacrés par an et par habitant pour la justice en France contre 86,3 euros en Espagne

Décentralisation avec Nicolas Sarkozy: 5 milliards d’euros de coût net pour la suppression de la taxe professionnelle

Sécurité et Nicolas Sarkozy : +2,5 % d’atteintes à la personne en 2010

La lutte contre les discriminations et Nicolas Sarkozy : +20 % de réclamations par an pour la Halde

Immigration et Nicolas Sarkozy : 5 lois pour modifier les règles sur l’entrée et le séjour des étrangers ou l’acquisition de la nationalité

Outre-mer et Nicolas Sarkozy : 39,4 % de baisse des crédits pour la mission outre-mer

Nicolas Sarkozy « sauveur de l’Europe » : 4 plans de sauvetage sans parvenir à enrayer la crise de la dette

Affaires étrangères sous Nicolas Sarkozy : -10 % d’effectifs dans la diplomatie française

Défense et Nicolas Sarkozy : 500 communes touchées  par la réforme de la carte militaire

Les reprises 2012 du programme de Sarkozy 2007

Quelques points du programme de Nicolas Sarkozy 2012 sont des reprises du programme du candidat Sarkozy 2007.

Programme de Nicolas Sarkozy sur l’immigration :

Candidat Sarkozy 2007 sur l’immigration:

(pt 13 du programme d’alors): le regroupement familial ne sera possible que si la personne a un logement et un travail et le candidat devra apprendre le français avant

Candidat Sarkozy 2012 sur l’immigration:

(page 6 de la lettre aux français de Nicolas Sarkozy): l’installation de toute nouvelle personne sera subordonnées à des ressources suffisantes, à un logement décent et à la connaissance de la langue française.

 

Programme de Nicolas Sarkozy sur le travail:

Candidat Sarkozy 2007 sur le travail:

Notre pays  est celui qui travail le moins en Europe, il faut inciter chacun à prendre un emploi plutôt qu’à vivre de l’assistanat

Candidat Sarkozy 2012 sur le travail:

La France ne travaille pas assez, il est impératif que le travail soit toujours plus payant que l’inactivité.

 

Programme de Nicolas Sarkozy sur l’école:

Candidat Sarkozy 2007 sur l’école:

Dès qu’un enfant décroche, il devra recevoir un soutien individualisé

Candidat Sarkozy 2012 sur l’école:

Un suivi particulier de l’enfant sera mis en place dès que l’enseignant aura donné le signal

Programme de Nicolas Sarkozy sur les professeurs:

Candidat Sarkozy 2007 sur les professeurs:

Je souhaite qu’ils aient la possibilité de travailler plus pour gagner plus.

Candidat Sarkozy 2012 sur les professeurs:

Il faut proposer à ceux qui le souhaitent d’être présents plus longtemps dans les établissements et les rémunérer davantage.

(source: Canard Enchaîné)

Promesses de Nicolas Sarkozy sur le pouvoir d’achat

Quelles étaient en 2007 les promesses de Nicolas Sarkozy sur le pouvoir d’achat ?

 

  •     Les heures supplémentaires seront toutes payées au moins 25 % de plus que les heures normales, et elles seront exonérées de toute charge sociale et de tout impôt
  •     Je réunirai une conférence avec les partenaires sociaux afin que l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes soit totale d’ici 2010
  •     Je n’augmenterai pas les impôts, mais au contraire ferai tout pour les baisser
  •     J’augmenterai de 25 % le minimum vieillesse, je revaloriserai les petites retraites et les pensions de réversion pour que ces retraités vivent mieux. Ces mesures seront financées grâce aux économies que j’obtiendrai en réformant les régimes spéciaux de retraite

Sarkozy et la taxe carbone: le recul

Au début pour Sarkozy, la taxe carbone c’était vital:

« Cette taxe provoque des débats et c’est normal. C’est une grande réforme comme la décolonisation, l’élection du président de la République au suffrage universel, l’abolition de la peine de mort et la légalisation de l’avortement ».

Nicolas Sarkozy répétait qu’après avoir signé le Pacte écologiquede Nicolas Hulot, il ne pouvait pas « renier sa parole », « c’est une question d’honnêteté » (voir vidéo en fin de note).

Le Conseil Constitutionnel avait beau sanctionné la taxe carbone, Nicolas Sarkozy répétait:

« J’ai été élu pour m’attaquer aux sujets difficiles. L’écologie est l’un d’eux car elle bouscule les habitudes. »

Peu après les élections régionales et sous la pression de certains lobbies, Nicolas Sarkozy abandonnait la taxe carbone.

 
Faire la taxe carbone, "c'est une question…

Sarkozy et la protection sociale

En ce qui concerne les retraites, Nicolas Sarkozy s’était engagé à « traiter la question des régimes spéciaux des retraites » et à affronter le défi du « rendez-vous 2008 » qu’avait donné la réforme 2003.

Nicolas Sarkozy avait promis la création d’une « 5ème branche de la protection sociale » pour les personnes handicapées et les personnes âgées dépendantes.

Dans le domaine de la santé, Nicolas Sarkozy promettait de « préserver l’excellence de notre système » avec la garantie d’un accès égal aux soins pour tous.

Les régimes spéciaux de retraites ont été réformés en 2008 avec une durée de cotisation pour les salariés des grandes entreprises publiques qui a été alignée sur celle des salariés du secteur privé. Continuer la lecture de Sarkozy et la protection sociale

Sarkozy, Arcelor Mittal, Gandrange, Florange

Nicolas Sarkozy avait promis de sauver Gandrange. La situation de l’acier en France est d’autant plus incompréhensible que la demande ne faiblit pas, que l’acier est un domaine stratégique et que le groupe Arcelor Mittal reçoit énormément d’aides de l’ Etat.

Retour sur le bilan de Nicolas Sarkozy dans l’acier avec les exemples de Gandrange, Arcelor Mittal et bientôt Florange:

Continuer la lecture de Sarkozy, Arcelor Mittal, Gandrange, Florange

Bilan de la république irréprochable

Nicolas Sarkozy avait promis lors de son élection une République irréprochable (voir vidéo ci-après).

En 5 ans pourtant:

– 5 ministres de Nicolas Sarkozy ont du démissionné pour cause d’ « affaires » (Michèle Alliot-Marie, Christian Blanc, Alain Joyandet, Eric Woerth et Georges Tron)

– 2 ex-ministres sont sous le couvert d’une enquête de la Cour de Justice de la république: Eric Woerth et Christine Lagarde

– quelques uns des meilleurs amis de Nicolas Sarkozy ont été mis en examen: Nicolas Bazire, Thierry Gaubert, Eric Woerth

– 2 hauts personnages de l’ état « sarkozy » sont menacés de poursuites: Philippe Courroye et Bernard Squarcini

Nicolas Sarkozy et la République irréprochable:

 

Sarkozy et la Défense

Bilan de Nicolas Sarkozy comme chef des armées et responsable de la Défense nationale.

discours prononcé par Nicolas Sarkozy, le 7 mars 2007 avec les idées et promesses suivantes::

– la création d’un « Conseil National de Sécurité » auprès du Président de la République, une structure centrale d’analyse et de réflexion, en période normale comme de crise, apte à donner au Président de la République les éléments d’expertise essentiels à la prise de décision,
– la démocratisation des processus avec le renforcement du pouvoir d’intervention du Parlement dans le renseignement (contrôle des services), les programmes d’armements et pour décider des opérations extérieures (OPEX).
– le maintien de l’ONU comme cadre de référence en matière de sécurité internationale,
– le maintien de l’effort budgétaire à hauteur de 2% de la richesse nationale,
– la modernisation de la dissuasion « assurance vie de la nation »,
– la construction du second porte-avions,
– l’effort visant à protéger nos forces en opération extérieures, avec la mise en œuvre d’équipements pour garantir l’efficacité et la protection des troupes déployées au sol: numérisation du champ de bataille, équipements individuels, blindage des véhicules, médecine de l’avant, aéromobilité…,
– l’instauration d’un service civique obligatoire, comportant un volet militaire et de sécurité et la revalorisation de la condition militaire,
– l’annonce de la rédaction d’un Livre blanc.

Qu’est-ce qui a été fait ? (source )

Sarkozy et les SDF

En 2007, Sarkozy promettait 0 SDF d’ici à 2 ans.

En 2011, le Samu Social disparaît et il n’y a jamais eu autant de gens à la rue…

Bilan industriel de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy a un discours continu qui parle de l’industrie. Dans ce discours il y a trois aspects : un affichage de priorité, des éléments de justification et les actions réelles.

Concernant le premier point, le président a recours à l’industrie comme un objet économique qu’il faut privilégier.

Mais il ne justifie pas pourquoi l’industrie doit être une priorité. Il invoque des arguments assez traditionnels selon lesquels un emploi dans l’industrie créé en fait 3 emplois dans le service. Il fait des références historiques à une France traditionnellement industrielle et vise la source de votes que sont les ouvriers. Ces justifications n’ont pas été modernisées et sont trop faibles pour expliquer aux contribuables pourquoi il est important d’investir dans le secteur secondaire.

Enfin, il y a un décalage entre le discours et les résultats obtenus. ….

le bilan est négatif car il n’y a pas de cohérence de l’action publique. Nous avons eu le Grenelle I et II, puis des plans dans le photovoltaïque, l’éolien offshore avec des variations législatives et tarifaires. Dans l’industrie, les investissements se font sur le long terme et une telle instabilité nuit aux investissements et à l’emploi. L’exemple le plus probant concerne le gaz de schiste : on autorise l’exploitation, puis on la refuse, puis on lance une enquête sur le sujet. Cette inconstance nuit au secteur de l’énergie mais aussi à toutes nos industries.

–> « Le bilan industriel de Nicolas Sarkozy est négatif car il n’y a pas de cohérence » dans l’ Usine Nouvelle

Promesses de Sarkozy à propos du numérique

Lors de la campagne présidentielle de 2007,  Nicolas Sarkozy avait pris, dans une tribune « LaFrance à l’ère numérique », une série d’engagements et notamment : « Je confierai à un membre du gouvernement la mission de prospective, de pilotage et de coordination de la politique de l’internet et du numérique. Chef de file, il disposera des moyens politiques et financiers nécessaires à sa mission et représentera la France dans les négociations européennes et internationales sur le sujet ».

Le candidat Sarkozy disait avoir  l’ambition de placer la France dans le peloton de tête des nations numériques. Continuer la lecture de Promesses de Sarkozy à propos du numérique

Promesses de Sarkozy: document de campagne de 2007

Promesses de Sarkozy: document de campagne de 2007

Abecedaire des propositions de Nicolas Sarkozy

Sarkozy et les promesses aux SDF

Sarkozy à propos des  SDF, avait promis en 2007:

« Je veux, si je suis élu président de la République, que d’ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. Parce que le droit à l’hébergement, je vais vous le dire, c’est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n’est plus choqué quand quelqu’un n’a plus de toit lorsqu’il fait froid et qu’il est obligé de dormir dehors, c’est tout l’équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s’en trouvera remise en cause. »



Sarkozy et ses promesses aux enseignants

Nicolas Sarkozy en 2007: « Je m’engage si je suis élu Président de la République à donner aux enseignants de France la considération qui leur est due, à revaloriser leur carrière si dévalorisée depuis un quart de siècle »
« Je souhaite qu’une allocation familiale soit versée dès le 1er enfant parce que le premier enfant représente une charge lourde pour les jeunes couples qui sont au début de leur carrière professionnelle« .

hébergement 1and1

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer